L’impôt est un passage obligé pour les particuliers et les entreprises… Personne ne peut y échapper ! L’imposition et la fiscalité regroupent des prélèvements différents. Votre conseiller en gestion de patrimoine préféré vous aide et liste les principaux impôts ci-dessous !

fiscalité et impôts

L’impôt sur le revenu

L’impôt sur le revenu est un impôt progressif, déterminé à partir du barème d’imposition après application des parts fiscales. En effet, plus le foyer fiscal a un nombre de parts important (plusieurs enfants par exemple), moins le contribuable est imposé. Le calcul de l’impôt est relativement simple lorsqu’il est bien compris.

Chaque année, les contribuables doivent déclarer les revenus sur lesquels ils seront ensuite imposés.

La défiscalisation

Qui dit fiscalité et impôt dit défiscalisation. Le gouvernement a mis en place de nombreux dispositifs pour aider au développement du pays et de l’économie. En contrepartie, l’Etat accorde des déductions, réductions et crédits d’impôts aux contribuables. Réduire son imposition et payer moins d’impôts est une obsession pour certain. Je vous conseille fortement d’investir ou de consommer en premier et de profiter de la réduction fiscale ensuite. Cela vous évitera de nombreuses déconvenues!

Les prélèvements sociaux

Les contributions sociales regroupent la CSG et la CRDS. Le taux de prélèvement obligatoire s’élève à 17,2%. Les prélèvements sociaux permettent de financer la Sécurité Sociale, les retraites et le revenu de solidarité active, aussi appelé le RSA. Les revenus du patrimoine et des revenus encaissés sont soumis aux prélèvements sociaux.

Les impôts fonciers

Les bailleurs qui mettent en location vide un logement sont soumis aux impôts fonciers sur les loyers encaissés. Cela concerne les bien immobiliers d’habitation mais également les biens commerciaux ou encore les places de parking ou de stockage (cave, grenier etc.). La déclaration d’impôts fonciers doit se faire par le biais du formulaire 2044.

Il est primordial d’anticiper la fiscalité d’un investissement locatif avant d’acheter au risque de détruire la rentabilité du projet!

L’impôt sur les sociétés

Les sociétés morales sont soumises à l’impôt sur les sociétés lorsqu’elles dégagent des bénéfices. Les premiers bénéfices sont soumis à un impôt réduit, les suivants au taux de 33,33%.

L’impôt sur la fortune immobilière

Depuis le 1er janvier 2018, l’IFI a remplacé l’ISF. Les personnes physiques détenant un patrimoine immobilier supérieur à 1,3 million d’euros sont fiscalisés à l’impôt sur la fortune immobilière.

 

Plus d’informations :

%d blogueurs aiment cette page :