Vous disposez d’une entrée importante d’argent et vous ne savez pas où le placer parmi tous les placements possibles ? Peut-être que vous épargnez régulièrement mais que vous cherchez un placement plus rentable que vos livrets actuels ?

Où placer son argent pour qu’il rapporte est une question qui revient régulièrement… Je vous propose donc de vous aider à identifier les meilleurs placements rentables afin de bien placer votre argent. Tout d’abord, vous devez savoir à quelle fin sera utilisée votre argent épargné. En évaluant la date de sortie de votre capital, vous pourrez ensuite plus facilement choisir les placements adaptés.

placer argent 2019

La méthodologie pour optimiser son capital

L’épargne de précaution

De manière analogue à une entreprise qui doit connaître son fonds de roulement, un particulier doit connaître le montant d’épargne de précaution.

Il s’agit du montant d’argent liquide que l’investisseur met de côté pour parer à un éventuel coup dur ou sortie d’argent. Par exemple, une grosse réparation sur sa voiture ou des cadeaux de Noël plus onéreux que prévu.

Cet argent devra être placé sur un livret d’épargne. Évitez les assurances-vie, même en fonds euros. Généralement, il vous faudra plusieurs jours, voire plusieurs semaines pour faire un rachat sur une assurance-vie. Cet actif n’est donc pas adapté pour votre épargne de précaution.

Bien évidemment, plus le taux est élevé, plus cela est intéressant. Mais dans la plupart des cas, le bon vieux Livret A fera l’affaire. La part du patrimoine affecté à l’épargne de précaution est rarement élevée. Les intérêts financiers générés seront donc négligeables.

Au delà du montant de l’épargne de précaution, il existe des solutions financières dès 5000€.

Catégoriser les placements qui vous intéressent

Si la relation entre le rendement et le risque est connue par la plupart des investisseurs (pour rappel, plus un placement est risqué, plus il est potentiellement rentable), la notion de disponibilité et d’horizon de placement reste mal maîtrisé.

Plus la durée de détention d’un actif est longue, plus vous devez vous autoriser à prendre des risques. En effet, la durée de détention neutralise le risque. Par ailleurs, vous pouvez investir dans des placements peu liquides sur des horizons long-terme.

Sur du long-terme, il n’y a aucun problème à investir dans de l’immobilier. Cette classe d’actif, bien que peu risquée si le bien immobilier est bien choisi, est peu disponible. La revente d’un bien peu prendre du temps, n’allez pas acheter un appartement si vous souhaitez récupérer votre capital dans 5 ans.

Même raisonnement pour des produits financiers comme les actions d’entreprise. Elles sont beaucoup plus disponibles que de l’immobilier mais leur valeur est beaucoup plus volatile. Les actions sont donc cohérentes pour un horizon de placement supérieur à 10 ans.

Bref, je pense que vous avez compris à présent la cohérence que vous devez avoir entre la disponibilité, l’horizon de placement et le risque de vos placements.

Connaître ses besoins financiers

Evaluez le montant d’argent que vous devez placer. Découpez-le ensuite en plusieurs unités qui, chacune, répondront à un objectif financier précis. Datez chacun de ces objectifs financiers : l’argent devra-t-il être disponible dans 3 ans ? 5 ans ? 20 ans ?

Comme vous l’avez compris, plus l’horizon de placement est élevé, plus vous pouvez vous permettre de prendre des risques pour voir votre capital s’apprécier davantage.

Il ne vous reste donc qu’à affecter un produit financier ou immobilier à chaque fraction de votre capital.

Les principaux placements dans lesquels investir

Il existe énormément de placements financiers et immobiliers différents. Je vous dresse donc une liste non exhaustive d’actifs. Je vous donne néanmoins les grandes catégories d’actif qui vous permettront de couvrir pratiquement l’ensemble de vos besoins financiers et patrimoniaux.

L’immobilier

L’investissement locatif est le placement parfait pour investir sur le long-terme. Si les rendements sont corrects mais sans être extraordinaires (4% à 5% pour un bon produit), tout l’intérêt de l’immobilier est de recourir à l’emprunt bancaire pour démultiplier la rentabilité. C’est grâce à cet effet de levier bancaire que vous pouvez espérer dépasser allégrement les 10% de rentabilité de montage financier.

L’immobilier regroupe des produits très différents. De l’immobilier ancien, du neuf avec la loi Pinel (parfait pour les contribuables qui paient des impôts) ou même des SCPI pour éviter les tracas de gestion locative. Enfin, vous pouvez louer votre appartement de plusieurs façons. En location nue et encaisser des revenus fonciers ou en location meublée sous le statut de loueur meublé professionnel ou non.

L’immobilier est ainsi accessible à partir d’un ticket d’entrée raisonnable d’environ 10 000€.

Retenez un horizon de placement de 10 à 15 ans pour l’immobilier

L’assurance-vie

L’assurance-vie n’est pas un placement à proprement parler. Il s’agit plutôt d’une enveloppe fiscale qui vous permet de limiter votre imposition sur les revenus financiers si vous conservez ce placement suffisamment longtemps.

Pour bénéficier de la totalité de l’avantage fiscal, vous devez conserver votre assurance-vie au moins 8 ans. Je vous conseille donc de vous positionner sur des fonds en unité de compte sur une durée d’au moins 8 à 10 ans pour que ce placement soit intéressant.

Il n’empêche que vous pouvez parfaitement vous placer sur des durées plus courtes, de quelques années. Par conséquent, la fiscalité sera moins attractive mais la rentabilité nette de frais et d’impôts sera peut-être plus intéressante que les autres placements court-terme à votre disposition.

Pour les horizons court-terme, je vous conseille d’investir dans des fonds euros. Même si ces derniers sont moins rentables ces dernières années.

Le capital risque

De nombreuses entreprises de taille moyenne recherchent des financements afin d’accompagner leur croissance. Elles émettent donc des actions non cotées qui sont ensuite achetées par des investisseurs. Ces derniers espèrent donc une valorisation de l’entreprise afin de collecter à l’avenir des dividendes ou une plus-value.

Ce type d’investissement est risqué et le capital est bloqué. Ne vous y aventurez que si vous disposez d’un patrimoine suffisamment confortable. Ne rentrez pas sur ce type de placement si vous ne disposez pas d’un patrimoine d’au moins 50 000€, grand minimum.

Les perspectives de rémunération sont importantes mais qu’à l’issue de la sortie sous forme de rachat d’une autre entreprise ou d’une levée de fonds. L’autre sortie probable est malheureusement la banque route et le risque pour vous de perdre votre mise.

Je vous conseille d’investir dans des fonds qui se chargeront de sélectionner pour vous les meilleures opportunités du marché. Non seulement vous investissez simultanément dans plusieurs entreprises et diversifiez donc le risque. Mais en plus, vous vous reposez sur l’expertise d’un gérant qualifié.

Notez que vous disposez d’une réduction d’impôt, qui vient booster la rentabilité de votre opération.

Pour ce type de placement, comptez un horizon d’investissement d’au moins 5 ans.

Etre accompagné pour placer son argent

La gestion de patrimoine est une profession à part entière. Elle demande de l’expertise afin d’optimiser le capital et l’épargne mensuelle.

N’hésitez pas à me contacter si vous souhaiter un conseil en investissement gratuit de qualité ou une étude personnalisée.

 

En savoir plus :

    2 replies to "Où placer son argent en 2019? Nos conseils pour choisir le placement adapté à votre situation"

    • Omar

      Bonjour ;
      Avez vous une idée sur les meilleurs placements d’argent les plus rentables en algerie ?

      • Cyrille

        Bonjour Omar,

        La gestion de patrimoine s’étend aux problématiques juridiques et fiscales de chaque pays.
        Je n’ai pas connaissance des spécificités de l’Algérie.

        En revanche, sur l’investissement à proprement parler, j’imagine que l’il existe une similitude entre les produits financiers français et algériens.

        La rentabilité n’a de sens que si on y associe un risque. Généralement, plus l’actif est rentable et plus il est risqué.
        Vous devez donc, dans un premier temps, connaître le niveau de risque qui vous semble acceptable pour votre investissement.
        Cela vous permettra ainsi de savoir vers quel placement vous pouvez vous diriger.

        A savoir que plus vous prenez de risque et plus vous devrez investir sur une durée longue pour lisser le risque.

        Lorsque vous aurez déterminé le risque et la durée de placement, vous pourrez ainsi choisir le produit qui vous semble le plus rentable pour cette catégorie d’actif.

        J’espère avoir répondu à votre question.

        Cyrille

Comments are closed.