Quelle est ma rémunération ?

Tout comme l’expertise ou la disponibilité, la transparence est importante selon moi.

Pour favoriser un climat de confiance sur le long-terme, je communique à mes clients et sans retenue la manière dont je suis rémunéré.

 

accompagnement cgp

Accompagnement sans honoraires

 

Un accompagnement sur-mesure et haut-de-gamme ne rime pas nécessairement avec des honoraires exorbitants.

Je ne facture pas d’honoraires et mon offre est donc accessible à tous les profils d’investisseurs. Parmi les différents partenariats que j’ai négocié, certains produits ont des tickets d’entrée très faibles :

  • Des versements initiaux de quelques milliers d’euros ;
  • Des versement récurrents à partir de 50€ par mois.

 

Pour que mes services soient indépendants et répondent aux intérêts de mes clients, j’ai accès à la grande majorité des solutions du marché grâce à mon statut de Conseiller en Investissement Financier.

Je ne suis rattaché à aucun groupe bancaire ou assureur. Je peux donc choisir et proposer mes solutions sur des critères objectifs comme :

  • L’historique de performance ;
  • La régularité des équipes de gestion ;
  • La solidité du partenaire.

 

commissions cgp

Zoom sur la commission que je perçois

 

En fonction des placements, il peut exister deux types de frais :

  • Les frais d’entrée
  • Les frais de gestion

Les frais d’entrée sont des frais payés par mon client au moment de la souscription. Ils permettent de me rémunérer moi et mes partenaires pour le conseil délivré et la mise en place de la solution. Ce taux dépend des solutions mises en place mais sont clairement annoncés lors de la souscription.

Les frais de gestion sont des frais récurrents, facturés annuellement. Ils me permettent de réaliser un suivi de qualité de votre épargne, vecteur de performance sur le long-terme. Seules les assurances-vie sont concernées par ces frais.

 

commissions valeur ajoutee

Payer des commissions oui, mais à la condition qu’elles soient justifiées !

 

Pendant de nombreuses années, la plupart des intermédiaires financiers se sont « gavés » sur le dos des épargnants. Prélevant ainsi des commissions sans apporter de conseil ou de performance supplémentaires.

Aujourd’hui, la mode est au low-cost et à un service réduit strict au minimum. Si certains investisseurs expérimentés s’en sortent ainsi très bien, j’ai fait le choix inverse pour conseiller ceux qui en ont besoin. Je facture des commissions pour rester indépendant dans mes recommandations et faire un réel travail de suivi des portefeuilles de mes clients, compensant ainsi largement ces commissions de conseil sur le long-terme.

 

Je veille personnellement à ce que chaque euro dépensé par mes clients génère de la valeur ajoutée, ces commissions permettent notamment :

  • De dégager de nombreuses heures pour les rendez-vous de mes prospects et clients ;
  • De réaliser, à la charge du cabinet, des bilans patrimoniaux détaillés ;
  • De faire un suivi régulier des portefeuilles des clients afin de leur proposer de nouveaux produits innovants et des arbitrages pour obtenir de meilleures performances ;
  • D’assurer un support patrimonial et fiscal sans aucun surcoût pour mes clients.