Breakout trading : définition et méthodes pour trader

Publié par Cyrille le

total breakout

Le breakout est un phénomène assez courant sur les marchés actions et en bourse, aussi bien bien en intraday que dans les unités de temps plus longues. On dit qu’il y a breakout ou cassure, lorsque le price action, ou simplement le prix d’une valeur, franchit un niveau important. Ce dernier peut être un support, une résistance, une ligne de retracement de Fibonacci, etc.

Les breakouts peuvent se faire à la hausse ou à la baisse. On appelle encore une cassure à la baisse un breakdown. Voyons à présent ce qu’est un breakout et comment le trader efficacement.

 

Qu’est-ce qu’un breakout ?

 

On dit qu’il y a breakout lorsque le prix franchit un niveau important. Cependant, tous les breakouts ne se valent pas. Il y a des conditions préalables pour qu’un breakout puisse être considéré comme pertinent : une consolidation avant le breakout, ainsi qu’une augmentation importante du volume de négociations, témoignant de l’engouement des investisseurs à pousser le prix le plus loin possible.

Concernant la consolidation, les breakouts ont souvent lieu après la formation d’une figure de contraction, telle qu’un triangle ou un biseau. Durant ces phases de marché, le volume diminue progressivement, l’amplitude des mouvements fait de même, de sorte que le price action évolue dans un étroit range.

Une augmentation subite des volumes, ainsi que la sortie du prix du range, est souvent révélatrice d’une nouvelle tendance qui se forme.

Sur le graphique de Sanofi ci-dessous, le price action fait un simple plus haut. Bien que cela soit un breakout, une consolidation n’a pas eu lieu, ce n’est donc pas une configuration pertinente.

 

sanofi breakout

 

Par contre, sur le graphique qui suit, on observe une évolution latérale légèrement descendante formant un canal, le breakout s’en suit avec une augmentation du volume par rapport aux séances précédentes, ce qui en fait un breakout pertinent.

 

sanofi breakout 1

 

Ainsi, on s’abstiendra lorsque ces conditions ne sont pas réunies, afin d’augmenter les chances de réussite lors du trading de breakout.

 

Comment trader les breakouts ?

 

Il y a différentes façons de négocier les breakouts en bourse, qui sont plus ou moins agressives en fonction de l’endroit où l’on ouvre sa position.

 

Trader directement le breakout

 

C’est la méthode la plus risquée. Il s’agit de placer son trade dès que le price action franchit un niveau clé sur de forts volumes. C’est risqué dans la mesure où la plupart des breakouts se soldent par ce que l’on appelle un faux breakout ou fakout. C’est-à-dire que le prix retourne franchir une nouvelle fois le niveau qu’il vient de casser.

Pour en revenir au trading de breakout lui-même, il est important d’attendre qu’au moins une bougie clôture au-dessus du niveau de cassure. Certains analystes recommandent d’attendre une confirmation avec 2 à 3 bougies qui clôturent au-dessus du niveau cassé. Mais avec cette approche, vous risquez de rater une bonne partie de la nouvelle tendance qui se dessine.

 

total breakout

 

Faites cependant attention, lorsque la bougie de cassure est très longue et s’éloigne trop du niveau de breakout, ce dernier étant une barrière protectrice pour votre stop loss.

Positionnement du stop loss et du take profit

Il y a différentes façons de placer son stop loss et son take profit. Pour le stop loss, l’une des méthodes consiste à le placer juste au-dessus ou en dessous de la line ou zone de breakout. D’autres méthodes de placement dépendent de la figure chartiste qui fait l’objet du breakout.

Le placement du take profit dépend souvent aussi de la figure chartiste qui est cassée. Par exemple, pour un rectangle, il faut placer le take profit à une distance qui est égale à l’amplitude ou le range du rectangle.

Cependant, il convient de noter que le breakout est une puissante configuration, qui peut précéder une longue tendance. Il serait donc judicieux de placer son take profit à une distance au moins 2 fois supérieure à celle du stop loss. L’idéal est que le take profit coïncide avec un support ou une résistance historique.

 

Le breakout pullback

 

L’entrée sur breakout pullback est une méthode de trading moins risquée, dans la mesure où l’on observe le marché pendant un certain temps, avant de placer un ordre. Après le breakout, vous attendez que le price action retrace au niveau du point de cassure, c’est à ce moment que vous ouvrez un trade dans le sens du breakout.

 

google breakout

 

On a en une illustration avec ce graphique de Google. Après la cassure de la résistance avec un gap haussier, la séance a clôturé sur un plus haut prix, confirmant le breakout. Il a fallu attendre seulement deux jours pour que le retracement ait lieu, nous donnant une opportunité de trade.

Vous raterez certainement les opportunités où le retracement ne se fait pas, mais cette méthode d’entrée est plus sûre et offre un meilleur rapport de rendement risque. En effet, s’il s’agit d’un achat, vous achèterez à un prix plus bas. Et si c’est une vente, vous vendrez à un prix plus haut que celui auquel vous le feriez en tradant directement la cassure.

 

Vous souhaitez identifier rapidement des breakout ? J’ai programmé un screener sur le logiciel Prorealtime pour cela !

 

En savoir plus :


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.