Demandez votre conseil patrimonial gratuit!

Un appel téléphonique / entretien Skype d'une heure pour parler de vos finances
Ou appelez-moi directement : 06 69 53 18 97

Nos conseils pour sélectionner le bon conseiller en gestion de patrimoine indépendant. Quelles compétences choisir ? Sur quoi devez-vous vous focaliser afin de trouver le meilleur gestionnaire financier ? Nos experts vous donnent les réponses pour retenir le bon conseiller financier.

Choisir son conseiller avec la recommandation et le bouche à oreille

Reconnaître un bon gestionnaire en gestion de patrimoine indépendant est difficile. En effet, beaucoup de professionnels de la finance, avec des habilitations et diplômes peuvent se cacher derrière la profession de « conseiller en gestion de patrimoine ».

Cependant, sachez que la recommandation est un très bon indicateur pour choisir votre conseiller. Bien sûr, assurez-vous que le professionnel exerce depuis suffisamment longtemps pour que la recommandation ait une réelle valeur.

Par ailleurs, le bouche à oreille est le meilleur vecteur de crédibilité pour un conseiller en gestion de patrimoine. La majorité des clients des cabinets de gestion de patrimoine proviennent de la recommandation des proches.

Assurez-vous que le gestionnaire peut vous apporter une solution patrimoniale

Les conseillers en gestion peuvent avoir des spécialité (fiscalité, immobilier, placements financiers, transmission et succession, juriste du droit ou encore courtier en crédits immobiliers) ou être généraliste.

Certains gestionnaires de patrimoine indépendants sont de réelles pointures dans leur domaine : les marchés financiers, les placements et produits financiers comme les assurances-vie, l’optimisation de l’épargne ou encore les problématiques juridiques et fiscales (diminuer son impôt IR ou IFI-ISF, succession, transmission à la famille du patrimoine du chef d’entreprise etc.).

Vous devez donc savoir si, en tant que client investisseur, votre problématique financière, patrimoniale ou fiscale pour être résolue par les services proposés par votre cabinet de conseil.

Un conseil, vérifiez également si le gestionnaire de patrimoine est intéressé par un accompagnement long-terme. Certains professionnels de la finance ont une démarche commerciale et ne sont intéressé que par la vente à court-terme au profil du conseil financier sur le long-terme.

La réactivité est un atout

Parce que les meilleures opportunités sur les marchés immobiliers et financiers n’attentent pas, votre conseiller patrimonial se doit d’être réactif et disponible.

Il doit se tenir à votre disposition pour répondre à vos questions patrimoniales et mettre en place les stratégies qu’il a sélectionnées pour vous.

Par conséquent, être accompagné sur le long-terme par un conseiller financier qui ne répond pas rapidement à vos sollicitations vous expose à des performances financières mauvaises, voire à des pertes.

En effet, les meilleures affaires dans l’immobilier (notamment les biens neufs en loi Pinel) partent en quelques heures. Les timing d’entrée et de sortie sur les marchés financiers conditionnent vos gains et vos pertes, les sociétés de gestion d’assurance-vie le savent bien!

Vérifiez les habilitations de votre conseil

Le professionnel de la gestion de patrimoine doit vous fournir un document appelé « document d’entrée en relation » lors de votre premier rendez-vous. Ce document récapitule toutes les accréditations du consultant patrimonial.

Sachez qu’un conseiller CIF, « conseiller en investissement » disposera, à priori, des compétences nécessaires pour vous proposer tous les produits (placements financiers et immobiliers) disponibles sur le marché de la gestion de patrimoine.

D’autres habilitations peuvent être détenues par le conseiller :

  • Intermédiaire en opération bancaires et services de paiement (IOBSP) ;
  • Attestation immobilière ;
  • Compétence juridique appropriée (CJA).

Un conseil en gestion de qualité se fait systématiquement sur la base d’un bilan patrimonial. Le professionnel de la gestion devra donc vous établir un audit patrimonial pour connaître votre situation personnelle et financière. Il s’agit du premier travail du métier de conseiller.

La tarification des services et l’indépendance de votre gestionnaire financier

La tarification n’a pas un réel impact sur la compétence de votre partenaire.

Cependant, votre conseiller est généralement rémunéré de deux manière :

  • Par le biais des rétro-commissions : cette rémunération est transparente pour vous. En effet, une partie du prix du produit (la marge de distribution) est réservée au distributeur. En passant par un conseiller en gestion de patrimoine indépendant, elle lui sera reversée lors de la mise en place de la solution patrimoniale.
  • Par les honoraires : votre conseiller vous facture des honoraires correspondant à l’étude de votre situation patrimoniale. Notez que le conseiller n’est pas obligé de vous facturer des honoraires.

Enfin, n’oubliez pas de vérifier que votre conseiller exerce de manière indépendante. D’une part, qu’aucun établissement bancaire, banque privée ou financier ne détiennent de parts dans le capital et d’autre part, qu’il dispose d’une gamme de produits suffisamment large pour qu’il puisse vous proposer des solutions réellement personnalisées (et pas uniquement celles qui le rémunèrent le mieux !).

 

En savoir plus :

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.