La vie financière de toute personne est caractérisée par son patrimoine financier et immobilier. Il n’est pas indispensable d’élaborer soi-même son bilan patrimonial (ou audit patrimonial) mais plutôt recommandé d’engager un spécialiste pour recevoir un conseil en gestion de patrimoine. Le patrimoine regroupe le patrimoine immobilier, financier et professionnel.

Définition du bilan patrimonial

Pour avoir les détails de sa vie financière, l’établissement du bilan patrimonial est primordial. Seul celui-ci vous aidera à évaluer correctement votre patrimoine. Ainsi une première rencontre avec un conseiller en gestion de patrimoine aura pour but de vérifier votre situation fiscale et patrimoniale pour comprendre vos problématiques et ainsi vous proposer des moyens de financements plus adaptés et sécurisés.

Pourquoi faire un bilan patrimonial ?

L’objectif de l’audit patrimonial est de vérifier l’état actuel de vos finances, étudier et suivre vos investissements, prendre en compte votre situation actuelle et future pour ainsi cibler un bon rendement pour préparer votre retraite par exemple.

De même pour vos objectifs, une analyse parfaite et minutieuse sera faite sur vos besoins à court terme (de 1 à 3 ans environ), à moyen terme (entre 5 et 10 ans) et à long terme (à partir de 10 ans).

Comment établir un diagnostic de votre situation patrimoniale ?

Il s’agit ici de déterminer et de connaître à une date précise, la valeur de ses avoirs, ses gratifications, ses déficits et débours car cette étude constitue le préambule pour de nouveaux investissements. La question qui se pose est de savoir s’il faudra faire soi-même son bilan patrimonial ou demander l’aide d’un conseiller en gestionnaire de patrimoine ?

Vous n’êtes pas obligé de disposer de compétences particulières en économie avant d’établir votre propre état financier ou dresser votre bilan patrimonial. L’idée est de tirer les avantages de votre situation familiale et vos objectifs tels que la réduction des impôts, la planification de vos dépenses et dettes. Ceci peut toutefois se faire par le biais d’un conseiller indépendant pour une étude plus succincte. Vous pouvez faire appel à un professionnel pour faire établir votre audit patrimonial. Au cas où l’on déciderait de le faire soi-même, vous pouvez vous inspirer de cet exemple de bilan patrimonial. Dans tous les cas, il faudrait suivre les trois étapes suivantes.

Où faire un bilan patrimonial ? Les personnes à contacter

Comme il était dit au début de cet article, l’on peut soi-même élaborer son propre bilan patrimonial ou engager un conseiller indépendant qui sera chargé de suivre votre patrimoine pendant toute votre vie contre une rémunération sous forme d’honoraires ou liée à vos investissements. Vous pouvez également vous rapprocher de votre banquier ou d’un assureur.

Chez certains organismes, il sera possible de réaliser un bilan patrimonial en ligne.

Peu importe la catégorie de professionnels choisie, ce dernier vous établira une synthèse de votre patrimoine et vous transmettra ses conseils et recommandations. Il est important de choisir un des professionnels précités digne de confiance afin de mieux lui transmettre les informations personnelles liées à vos états financiers pour une bonne prise en charge et prendre les bonnes décisions.

Réaliser son bilan : les éléments à prendre en compte

Avant d’engager un conseiller en gestion de patrimoine, vous devrez avoir avec vous les éléments suivants :

  • les avis des contributions fiscales
  • les relevés de votre banque
  • une estimation de vos biens immobiliers
  • le montant des crédits à rembourser
  • les relevés de compte d’épargnes
  • une estimation de vos biens mobiliers.

Tous ces éléments constituent en quelque sorte la première étape pour l’établissement du bilan patrimonial.

Entre autre, la situation patrimoniale concernera aussi :

  • votre situation familiale; êtes-vous marié(e)? avez-vous des enfants? Si oui, combien ? etc…
  • votre régime matrimonial
  • votre vie professionnelle; votre revenu mensuel, votre situation professionnelle,
  • votre situation fiscale
  • ainsi que les objectifs fixés.

L’analyse du patrimoine : le bilan

Cette deuxième étape consistera à évaluer vos avoirs en banque, vos différents comptes, votre portefeuille boursier ou vos autres investissements afin d’identifier ce dont vous disposez. Le bilan, pour bien se faire, doit être complet et doit détailler vos emprunts immobiliers, en équipements, vos prêts en banque, vos revenus, vos salaires, vos biens physiques sans oublier vos charges : les impôts, taxes, crédits, etc… ce travail nécessite autant d’informations personnelles sur lesquelles vous ne devez pas hésiter à communiquer afin d’avoir une vision exhaustive de votre patrimoine.

Les résultats sont présentés sous formes de bilan faisant apparaître les passifs, les actifs et les informations relatives à votre famille.

Ainsi les actifs énumèrent l’ensemble des résidences et évaluent le prix des meubles dans ces résidences, les gains sociaux, les revenus par sociétés, les fonds alloués pour les commerces de même que les rendements, les investissements en assurances ou retour des assurances, les actions, l’état des comptes courants.

Les passifs rassembleront les emprunts professionnels, les prêts en banque, les parts sociales ainsi que les emprunts privés : des emprunts en biens de consommations, immobilier, les investissements chez un tiers. Tout ceci constituera le total général des passifs.

Tous ces éléments constituent le bilan patrimonial. D’autres ressources comme les assurances décès, la retraite ou le plan de stock-option sont valorisées hors bilan mais ne doivent pas être oubliées. Il en va de même pour le crédit-bail et les cautionnements. Pour mieux suivre ses investissements il serait conseillé de les classer en cinq(5) catégories à savoir :

  • l’immobilier d’habitation; il s’agit de tout ce qui concerne les propriétés d’habitation personnelle (nombre de maisons).
  • l’immobilier locatif; les habitations personnelles en location.
  • les liquidités; les avoirs réelles
  • les actions; les parts détenues dans diverses sociétés.
  • les placements à long terme sans risque.

La plupart des épargnant n’a pas assez d’actions et conserve trop de liquidités qui rapporteront trop peu vis-à-vis des objectifs cherchés.

Dernière étape : l’action

Quelques soit les caractéristiques de l’épargnant, les problématiques patrimoniales restent inchangées. Ainsi pour préparer au plus tôt ses projets grâce à la valorisation de son patrimoine, l’idéal est de commencer à investir dans un patrimoine immobilier entre 30 et 40 ans.

D’autres impacts peuvent jouer sur le patrimoine tels que la conscience de l’importance de se constituer un patrimoine financier, nos motivations à réaliser nos rêves, la mauvaise planification de nos activités, une mauvaise gestion de notre vie professionnelle ainsi que les accidents de la vie. Nous pouvons alors affirmer que chacun à sa stratégie patrimoniale.

Pour aller plus loin : quel est le prix d’un bilan patrimonial ? Et un bilan gratuit, est-ce possible ?

Si vous souhaitez faire réaliser votre bilan patrimonial par un CGPI ou un conseiller en banque privée, vous devrez débourser des honoraires. En général, de l’ordre de 500€ à 1 000€ pour les cas les plus simples. Pour les situations complexes, les honoraires peuvent s’élever à plus de 2 000€ !

Sachez qu’il est possible de bénéficier d’un bilan patrimonial gratuit. Attention toutefois à vérifier le sérieux et le professionnalisme du conseiller qui vous réalise le bilan.

A-t-il passé suffisamment de temps avec vous pour vous proposer une solution personnalisée et adaptée à vos cas ? Généralement, plus le conseiller en gestion de patrimoine pose des questions et plus cela est bon signe !

Un bilan patrimonial en ligne vous permettra d’avoir un aperçu rapide de la situation et des actions à mettre en place. En revanche, ce sera vous qui remplirez l’outil. Si vous faites des erreurs, le bilan ne sera pas efficace. De plus, ne vous attendez pas à avoir une étude pertinente avec ce type d’outil patrimonial.

Bref, vous pourrez trouver des bilans patrimoniaux gratuit et sans honoraires, mais testez le professionnel et posez lui des questions pour vous assurer que l’étude a bien été travaillée par le conseiller !

Bilan patrimonial : conclusion

Le verdict de cette longue étude correspond à la situation générale de vos points forts et faibles sur le plan financier : si vous possédez plus de biens matériels que de biens en placements, trop d’actions, moins de revenus, etc…

Il permet également de déterminer ou prévenir les impacts positifs et négatifs possibles sur le patrimoine afin de prendre les précautions nécessaires pour maintenir l’évolution de la courbe. L’élaboration du bilan patrimonial permet de prévoir la transmission du patrimoine pour éviter d’éventuels problèmes familiaux, protéger ses revenus professionnels avant la retraite, mettre sa famille à l’abri des dettes ou dans de meilleures conditions de vie et aussi préparer sa retraite.

 

Nous établissons des bilan patrimoniaux de qualité pour nos investisseurs. N’hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions réfléchir ensemble à vos objectifs patrimoniaux.

 

Plus d’informations :